Hue, le monde des empereurs

Direction Huê, la cité impériale. C’est le Vietnam d’avant le communisme, le Vietnam des Empereurs. C’était la capitale impériale du Viêtnam jusqu’en 1945.
Construite au bord de la rivière des Parfums, c’est une ville paisible.

Mais les Vietnamiens et les touristes l’adorent. C’est un des « must » du pays. C’était le fief des Nguyen. C’était des seigneurs puis toute une dynastie d’empereurs qui ont régné sur le Vietnam dès 1802.

Leur citadelle, inspirée de la cité interdite à Pékin s’étend sur 520 hectares et 50 bâtiments.
A l’origine, tout le monde vivait là, les princes, la famille, et 100 concubines impériales.

L’empereur a eu 30 femmes, 300 concubines, et 142 enfants, mais il est mort jeune.

L’histoire de la citadelle de Huê

La citadelle a subi des ravages terribles. En 1968, pendant l’un des pires moments de la guerre du Vietnam, les Viêt côngs s’étaient retranchés à l’intérieur, et ont résisté 2 mois au siège des Américains.

Ce n’est que dans les années 90, avec l’essor du tourisme, que les restaurations ont repris.
Dans les lieux qui ne sont pas détruits, on ressent une sérénité. En effet, tout a été bâti dans cette optique de quiétude et de stabilité et symboliser la puissance du règne de la dynastie NGUYEN.

Le tombeau de Tu Duc

Le tombeau de Tu Duc a nécessité 3 000 personnes pendant 3 ans pour l’édification de ce mausolée.
Là encore, une impression de paix et de sérénité.
C’est la toute dernière porte avant le tombeau.
Pour accéder au tombeau, il faut passer une porte en bronze qui a la particularité de retenir les mauvais esprits.

Toutefois, pour éviter qu’on pille la tombe de Tu Duc, ce dernier a été enterré dans un lieu secret. Pour conserver ce secret, les 200 personnes ayant assistées aux obsèques ont été exécutées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *